La ligne 13 devenue les lignes 131, 132 et 133

10 septembre 1970

Les lignes 131, 132 et 133 sur la girouette d'un SC 10

Les lignes 131, 132 et 133 sur la girouette d’un SC 10

La ligne 13 est née le 29 mai 1964 à partir de la renumérotation de la ligne 6B, elle-même apparue (avec la 6A) le 23 novembre 1958 de la séparation en deux numéros distincts des branches de la ligne 6, ligne dont l’origine remonte au 5 juillet 1943 avec la mise en service des premiers autobus entre le centre-ville, la Capuche et l’Abbaye.

La ligne 13 reliait alors le centre-ville à la Capuche et Beauvert. Elle s’est progressivement étendue vers le sud de Grenoble et vers Échirolles alors en pleine expansion : finalement, 3 antennes rejoignaient le village d’Échirolles, le quartier de la Commanderie et le quartier de la Luire.

Le 10 septembre 1970, afin de faciliter le repérage des ces antennes pour la clientèle, il est décidé de diviser la ligne 13 en 3 lignes :

  • l’antenne d’Échirolles Village devient la ligne 131
  • l’antenne de la Commanderie (via le Village Olympique) devient la ligne 132
  • l’antenne de La Luire devient la ligne 133
 La ligne 133 sera rapidement supprimée au profit d’une extension de la ligne 15, le 9 septembre 1971. Quant aux lignes 131 et 132, elle seront remaniées le 17 avril 1979 et donneront naissance aux lignes 13 (de retour) et 16.
Saviem SC 10-U 227 sur la ligne 13, traversant l'ancienne voie ferrée vers Chambéry, sur la rue de Stalingrad, dans le quartier de la Capuche été 1970

Saviem SC 10-U 227 sur la ligne 13, traversant l’ancienne voie ferrée vers Chambéry, sur la rue de Stalingrad, dans le quartier de la Capuche
été 1970

Plaque latérale des lignes 131, 132 et 133 de la SGTE (en 3 couleurs)

Plaque latérale des lignes 131, 132 et 133 de la SGTE (en 3 couleurs)

retour vers l’album photo de Jean-Marie