Le n°216 des VFD

Vous savez sans doute que le nom de notre association Standard 216 évoque un ancien autobus des VFD. En effet, la création de l’association en 1989 a coincidé avec la réforme des derniers autobus Saviem SC 10 de la régie des Voies Ferrées du Dauphiné. Le SC 10 ayant été conçu comme l’autobus Standard depuis les années 60.

Nous souhaitions à l’époque préserver le véhicule ayant le numéro de parc 216, qui avait transporté dans sa jeunesse le président fondateur de l’association. Cet autobus de 1973 n’avait finalement pas pu être récupéré et il a été ferraillé

SC 10 n°216 VFD, encore aux couleurs vert et blanc de la régie

SC 10 n°216 VFD, encore aux couleurs vert et blanc de la régie

SC 10 n°216 VFD, repeint en rouge et blanc

SC 10 n°216 VFD, repeint en rouge et blanc

Un nouveau n°216

Vingt ans plus tard, en septembre 2009 les VFD (devenue société d’économie mixte) mettront en service un autre véhicule portant le numéro de parc 216. Il s’agit d’un Temsa Tourmalin portant les couleurs de Transisère. Il fait partie d’une série de 35 véhicules

Temsa Tourmalin n°216 VFD

Temsa Tourmalin n°216 VFD

La frise des 40 ans du SMTC exposée à l’HBD

À l’automne dernier, le SMTC a fêté ses 40 ans — le 9 octobre exactement. Cet anniversaire a été célébré dans le cadre de la Foire Internationale de Grenoble, à Alpexpo, du 1er au 11 novembre, où le SMTC tenait un stand, et plus particulièrement le 8 novembre où une petite cérémonie a eu lieu en présence d’élus et techniciens.

Cérémonie des 40 ans du SMTC

Pour le stand, le SMTC avait fait réaliser une frise évoquant les moments marquants de son histoire. Standard 216 a d’ailleurs participé à cette réalisation en fournissant plusieurs photos. À l’issu de la foire, le SMTC nous a fait de don de cette frise, à notre demande, afin que nous puissions l’exposer à l’Histo Bus Dauphinois.

Lire la suite

Un quart de siècle pour la ligne A

fiche horaire de la ligne A du 3 août 1987

fiche horaire de la ligne A du 3 août 1987

Il y a 25 ans, le tramway faisait son retour à Grenoble. Si l’inauguration a eu lieu le 5 septembre 1987, un premier tronçon de la ligne A a été mis en service dès le 3 août.

À 5h15, la première rame TFS s’élançait de Grand’Place en service commercial, pour atteindre Gares Europole, le terminus provisoire, à 5h37. La fréquence, toute la journée, sera d’une rame toutes les 10 à 12 minutes, et un fonctionnement en soirée jusqu’à 22h47, heure d’arrivée de la dernière rame à Grand’Place. Les dimanches, il y avait le passage d’un tram toutes les 25 minutes environ. Ces horaires d’été sont restés en vigueur jusqu’au 5 septembre inclus. Et durant toute cette période, le tramway était gratuit.

Cette mise en service entre Grand’Place et Gares Europole a entraîné deux modifications sur le réseau bus, en préalable à la grande restructuration de septembre :

  • la ligne 15 (Gare SNCF — Échirolles Le Canton), le long de laquelle le tramway a été construit, laisse la main à la ligne A est est limitée au tronçon Grand’Place / Le Canton ;
  • les deux antennes de la ligne de trolleybus 31 (Meylan Les Béalières — Grand’Place /  Eybens ) sont fusionnées, afin de profiter de l’attrait du tramway : la ligne fait un crochet par Grand’Place depuis les Maisons Neuves avant de rejoindre Eybens en passant devant le dépôt.
plan de la ligne A du 3 août 1987

plan de la ligne A du 3 août 1987

À la fin du mois, le 31 août, nous pourrons célébrer les 60 ans de la disparition des anciens tramways.