48 ans de trolleybus à La Tronche inférieure et 21 ans à Meylan

24 juin 1999, au revoir aux trolleybus de la ligne 31

La Tronche et Meylan sont desservies à l’aide de tramways électriques dès 1899 par une compagnie privée appelée TGC (Tramway de Grenoble à Chapareillan) tramways qui ont la particularité —peu répandue à travers le monde, autant à cette époque que par la suite et jusqu’à nos jours…— de présenter deux perches sur leur toit ! En novembre 1930, cette ligne de Chapareillan est reprise par les trams de la Régie Départementale des Voies Férrées du Dauphiné jusqu’en novembre 1947, date à laquelle les vieux tramways sont remplacés par des autocars.

La SGTÉ n’arrive avec ses trolleybus que le 31 octobre 1951 à l’hôpital de La Tronche, ligne surnommée à la SGTÉ « La Tronche inférieure », (par opposition à l’autre trajet trolleybus de La Tronche-Montfleury, qui traversait le haut de La Tronche, dite « Supérieure »). Ce nouvel itinéraire de trolleybus, qui part de la gare SNCF de Grenoble, porte le numéro 3. Presque un an plus tard, le 27 octobre 1952, il fusionne avec un autre trajet trolleybus, (Fontaine / Poulat), et prend son numéro qui est le 2. Plus tard, la ligne de trolleybus numéro 4 Sassenage / Fontaine / Poulat est prolongée jusqu’aux Hôpitaux de la Tronche, puis les parcours 2 et 4 sont jumelés en 2/4 et enfin ces lignes pénètrent dans le CHU en 1974.

Cette situation ne bouge pas jusqu’au 6 novembre 1978, jour où est ouvert à l’exploitation un nouveau trajet de trolleybus, de Grenoble à la mairie de Meylan, via l’entrée de l’hôpital de La Tronche. Ce trajet est numéroté 25.

Le 2 janvier 1985 cette ligne est prolongée sur Meylan depuis la mairie jusqu’au quartier des Béalières.

Ligne 31, terminus Les Béalières

Ligne 31, terminus Les Béalières – © Jean-Yves Mounier

Dans le cadre des travaux de la première ligne du tramway moderne, les trolleybus de l’axe très important 2/4 sont remplacés par des autobus le 5 janvier 1986… Et le lendemain est créée la diamétrale de trolleybus numéro 31, qui reprend en les fusionnant les parcours 7-Grand Place et 17-Eybens avec le 25 de Meylan.

Enfin, le 14 octobre 1991 cette ligne 31 est prolongée, toujours dans Meylan, des Béalières à Maupertuis.

Et la roue tourne, puisqu’à la fin du mois de juin 1999, le 24, les trolleybus Berliet ER 100 s’effacent devant les autobus Renault Agora S, tout comme ce fut le cas pour la ligne 32 de Montfleury, le 1er juin.

retour vers l’Histoire des TC