Chausson-Saviem ASH-522

n° 121 VFD — châssis n° 314.257

ASH-522 n° 121 VFD

Chausson-Saviem ASH-522 n° 121 VFD, tel qu'il a été récupéré par Standard 216

Cet autocar n° de parc 121, mis en service par les VFD (Voies Ferrées du Dauphiné) en 1963, a circulé sur les routes du département de l’Isère jusqu’en 1978, avec une trentaine d’autres modèles identiques. Il fait partie des derniers véhicules de ce type achetés par les VFD, les premiers l’ayant été dès 1960. Le type APH-521 + ASH-522 représenta une centaine de bus et cars à la Régie des VFD. Ils furent réformés de la seconde moitié des années 1960 jusqu’à la fin des années 1970.

Cet autocar n° 121, racheté aux VFD par une association de Saint-Martin-d’Hères vers 1980, a ensuite été offert à l’association Standard 216 dans le courant de l’année 1991.

Il est en cours de restauration.

Le tour du monde du succès

Le véhicule présenté, construit en une multitude d’exemplaires de 1952 à 1965, fut utilisé par un très grand nombre d’entreprises de transports en France et à l’Etranger. Il fut en son temps une vedette, le plus recherché des autocars et la fierté des transporteurs. Plus de 10 ans d’un succès incomparable !

Le fameux car  Chausson ASH 522 est équipé du puissant moteur 6 cylindres Somua de 150 ch, que certains auteurs  n’ont pas hésité à qualifier de « Roll-Royce de l’autocar » !

Ses prédécesseurs avaient remis la France sur la route, répondant à sa soif de liberté après la guerre. A sa sortie en 1952 il représentait déjà autre chose, le début d’une ère nouvelle tout orientée vers le plaisir, le confort et la découverte.

intérieur Chausson ASH-522

l'intérieur du Chausson ASH-522, avec ses vitres de pavillon teintées, au dessus des porte-bagages

Aux lignes fuyantes, courantes qui étaient composaient les autocars de ce temps-là, l’ASH-522 opposait un design de caractère : une face avant arrondie et imposante, un pare-brise occupant toute la largeur sans montant épais, une calandre généreuse  intégrant les phares et anti-brouillard. Les flancs, agrémentés de bas de caisse rainurés exprimaient la vitesse. Enfin, des vitres de pavillon diffusaient une lumière agréablement  teintée dans l’habitacle  garni de 45 sièges avec repose-tête.

Présent sur tous les fronts, autocar de ligne, autocar d’excursion, transports spéciaux, l’ASH-522 fut le plus populaire des autocars. Il a affronté le désert d’Arabie, connu les affres de la guerre du Liban, escaladé régulièrement la Cordillère des Andes à plus de 4 000 mètres d’altitude, véhiculé des touristes en Terre Sainte, en Turquie, affronté les bourrasques de neige en Hongrie, en Pologne, etc…

dimensions10,19 m x 2,50 m
poids à vide7,78 t
poids en charge14,5 t
moteurSomua de 6 cylindres de 150 ch
boite de vitesseRenondin RL à 5 rapports
capacité45 assises + 8 strapontins

retour vers les véhicules préservés