Renault PR 180-R

n° 823 TAG — 1984

Cet autobus articulé, le deuxième préservé par Standard 216, a été mis en service par la SEMITAG le 7 décembre 1984, en même temps que 7 autres. La série a d’abord porté les numéros de parc 101 à 108, avant d’être modifié quelques semaines plus tard en 121 à 128. Le 24 mai 1992, la numérotation change encore une fois pour devenir 821 à 828. Notre PR 180-R a donc été le 103, puis le 123 et enfin le 823 !

Les PR 180-R ont été les premiers véhicules TAG à revêtir la découpe blanc-rouge dégradée dite « fraise écrasée ». Ils ont longuement roulé sur la ligne 8 (Trois Dauphins / Pont Rouge), en remplaçant les autobus standards lorsqu’elle fut redynamisée en mars 1985. Le 823 a terminé sa carrière sur des lignes scolaires.

823 au dépôt d'Eybens
le 823 au dépôt d’Eybens en septembre 2003

En mars 1984, 6 trolleybus articulés furent mis en service par la SÉMITAG. Ces 6 PER 180-H, directement dérivés du PR 180, étaient bimodes ; c’est à dire qu’ils étaient munis d’une motorisation diesel classique, leur permettant de se déplacer avec les mêmes performances en mode électrique ou en mode diesel en dehors des lignes aériennes. Après la mise en service du tramway, 4 d’entre eux ont été délestés de leur équipement électrique fin 1988 et sont devenus de simples autobus articulés PR 180-R (les 2 autres ont été revendus à Saint-Étienne). Ces PER 180-H portaient les numéros 801 à 806. Entre fin 1985 et 1990, 12 PR 180.2, une évolution du PR 180-R, viendront renforcer le parc articulé de la SÉMITAG. Les derniers PR 180.2 ont roulé jusqu’en 2008 sur les lignes scolaires du réseau TAG.

Pendant la Coupe du monde de football de 1998, 4 PR 180-R ont été prêtés au réseau STAS de Saint-Étienne pour assurer le transport des supporters. Le 823 a fait partie du voyage, et là-bas il a porté le numéro de parc 114 (encore un autre numéro !).

En février 2004, alors que les véhicules de la série allaient être ferraillés, Standard 216 choisit de sauvegarder le 823 dont l’état était très bon, surtout à l’intérieur. Il rejoint officiellement la collection de l’association en juillet 2004.

Pour l’anecdote, en mars 2004, lorsque les autres PR 180-R ont été menés chez le ferrailleur, une méprise a fait que notre 823 y a été conduit également ! Heureusement que l’erreur a vite été réparée, sans quoi l’asssociation aurait pu changer de nom, et s’appeler « Articulé 823 » !

En mai 2017, après le remplacement de tous les panneaux latéraux de carrosserie, une entreprise spécialisée est intervenue pour reposer la livrée adhésive « fraise écrasée », comme à l’origine. Les bas de caisse ont été repeints avec le concours de la SÉMITAG, et l’encadrement de girouette a été repeint en rouge, comme à l’origine.

823 dans l'HBD
le 823 à l’Histo Bus Dauphinois. Un pensionnaire de taille !

 Technique

Issu de la lignée Berliet des autobus standard PR 100 et trolleybus standard ER 100, le PR 180 leur ressemble comme deux gouttes d’eau : accessibilité aisée, grandes baies vitrées, pare-brise plan à inclinaison de 11° pour limiter les reflets, confort intérieur.

La structure de caisse autoportante réduit le poids à vide. La suspension est mixte : des ressorts à lames qui agissent à vide et des coussins d’air qui supportent la charge embarquée en maintenant mon plancher à hauteur constante. Le moteur Renault MIPS 06-20-30 de 230 ch, positionné à l’arrière dans la remorque, entraîne l’essieu arrière mais aussi l’essieu intermédiaire situé juste avant l’articulation.

En tout 139 PR 180-R auront été construits, plus 1296 PR 180.2 et PR 118 (y compris ceux carrossés à l’étranger). Cette ultime version PR 118 présentait un pare-brise redessiné et arrondi sur les bords du gabarit du véhicule.

immatriculation actuelle : FJ-598-MG
origine : 3762 WV 38
numéro de série VF6-PU-01A112ND-0503
longueur 17,62 m
largeur 2,50 m
poids à vide 14,82t
poids total en charge 26,0 t
moteur diesel Renault MIPS 06-20-30 à 6 cylindres de 230 ch
boite de vitesse ZF 4-HP-500 à 4 rapports , automatique
capacité 47 assises + 95 debout