Rochet-Schneider type « Torpédo »

Nouvel Hôtel, Corps

Rochet-Schneider Torpédo

Rochet-Schneider Torpédo

Mis en service en 1923, voici un bel exemple des autocars alpins construits entre les deux guerres : un châssis de camion acheté chez Rochet-Schneider de Lyon et habillé à Grenoble par un maître carrossier M. Chaboud situé rue Ampère. La caisse, de type « Torpédo » (toit entièrement découvrable) est en bois de frêne recouvert de tôles d’acier.

Propriété d’un hôtelier de Corps, Gérard Pellissier, il a été affecté toute sa carrière au transport des pèlerins et touristes se rendant au sanctuaire de Notre-Dame de la Salette. La distance est certes courte, à peine 15 km entre le village de Corps et le site de la Salette, mais avec un dénivelé de quelque 900 m, et sur un étroit et mauvais chemin empierré longeant des précipices, agrémenté de redoutables descentes.

Mais la Vierge protégeait ses pèlerins audacieux ! Jamais un accident en 20 ans de service ; tout juste quelques crevaisons causées par des éclats de roche : c’est pour cela qu’il est équipé de roues simples à l’arrière, les pneus jumelés étant plus vulnérables, les pierres coupantes pouvant se coincer entre les roues. Bien sur pas question d’aller vite malgré un moteur essence Delahaye développant 95 ch qui montait sans fatigue 20 passagers. Les 15 km de monter étaient parcourus en 50 minutes et il fallait 1h30 pour redescendre car il ne fallait pas trop compter sur les freins ! Des freins à tambours commandés par tringles plus théoriques qu’efficaces, la sécurité reposait uniquement sur le bon usage du frein moteur, et toute l’expérience du conducteur !

Rochet-Schneider

Le Rochet-Schneider Torpédo sur les routes autour de Corps

L’autocar allait quelques fois jusqu’à Grenoble récupérer à la gare des clients de l’hôtel. Mais sa carrière dut s’arrêter au début de des années 60 à la suite de la construction de la belle route qui permet aujourd’hui aux grands cars d’aller jusqu’au sanctuaire.

Il y avait 6 ou 7 autocars de ce genre dans les bonnes années à assurer les trajets ; depuis leur mise à la retraite ils ne sont plus que deux à avoir été préservés amoureusement par leurs propriétaires respectifs.

dimensions
poids à vide
poids en charge
moteurDelahaye à essence de 95 ch
boite de vitessemanuelle
capacité20 assises

retour vers les véhicules préservés