Saurer 3 CT-3D

Autocars Audier — châssis n° 87010

» Souscription pour la restauration du Saurer 3CT 3D

Saurer 3 CT-3D à l'HBD

Saurer 3 CT-3D avant le début de sa restauration, à l’HBD

Cet autocar commença sa carrière dans les Hautes-Alpes à Château-Queyras, aux Autocars Audier qui assuraient la ligne Gap / Marseille. Il fut réformé à la fin des années 1960, et revendu à un passionné de Saurer qu il’a conservé jusqu’à son rachat par Standard 216 en août 1991. La famille du premier propriétaire a retrouvé la trace de son véhicule, et est venu nous rendre visite, en juin 2007.

De marque Suisse, le châssis avec son moteur, ses roues et juste un siège pour le conducteur sortirent des chaînes de montage de l’usine d’assemblages de Suresnes (près de Paris) en 1952. Par la route, ce curieux ensemble arriva par la route à Grenoble la même année, où les Carrosseries Belle-Clot construisirent sur mesure tout le compartiment-voyageurs. C’est un exemplaire unique. Belle-Clot était l’une des nombreuses et prestigieuses carrosseries que comptait encore la France d’avant 1955. L’entreprise a existé de 1923 à 1976, et était située rue Revol dans le quartier Berriat, puis dès 1929 rue Mallifaud dans le quartier de La Capuche, tout près de la place Gustave Rivet.

La régie des VFD a possédé une vingtaine de véhicules Saurer 3 C mis en service à partir de 1941. Ils ont sillonné les routes du département de l’Isère jusque vers la fin des années 50.

Si la construction de cet autocar date de 1952, sa conception générale remonte à 1939, avec un long capot-moteur, de grandes ailes à l’avant et le volant à droite. Saurer est resté longtemps fidèle à cette disposition du volant qui convenait aux cars postaux suisses amenés à fréquenter les étroites routes de montagne. Notre 3 CT-3D était d’ailleurs souvent affecté à ce genre de parcours.

Les derniers feux du tourisme « grand luxe » à la française

Saurer 3 CT 3D à Château-Queyras vers 1958

Saurer 3 CT 3D à Château-Queyras vers 1958

En 1952, donc, le pays reprend goût aux voyages : timide percée de la voiture individuelle, déplacements interurbains en chemin de fer et en autocar, voyages touristiques organisés par les professionnels du transport. Certes, l’autocar classique a fait d’indéniables progrès en sécurité, rapidité et confort depuis quelques années mais il n’y a pas encore de véhicules de grand tourisme. C’est dans ce contexte que ce véhicule a été créé.

C’est qu’il fallait une mécanique éprouvée en cette époque où aucun service organisé de dépannage n’était en mesure d’intervenir rapidement. L’ensemble châssis-moteur fut donc acquis dans la région parisienne auprès de la filiale française de la célèbre marque Suisse : une technologie d’avant-guerre mais robuste et éprouvée, Diesel 130 ch, 4 soupapes par cylindre, ralentisseur sur l’échappement, freinage oléopneumatique assisté à air comprimé avec circuits avant et arrière séparés, freins arrière à 3 segments par tambour, solutions technologiques d’avant-garde qui permettent d’aller vite et loin et de faire bonne figure en montagne.

Côté carrosserie, les voyageurs des années 50 ont encore la nostalgie des voitures de luxe avec sellerie soignée réalisées à l’unité par les grands carrossiers, ce qui justifie cette ressemblance avec une grosse « conduite intérieure » de la fin des années 30. Le capot est allongé alors que les autocars contemporains sont déjà passés à la cabine avancée. Mais le luxe désuet a son charme. Des éléments en plexiglas favorisent une bonne visibilité du paysage et l’intérieur rappelle, jusqu’à son pot de fleurs en verre, le luxe de bon aloi d’une maison cossue.

Côté conduite, le diamètre du volant donne une idée de l’énergie à déployer pour assigner une trajectoire ou s’insérer dans une place de stationnement. La position de conduite, au centre droit, avec les petits rétroviseurs d’époque et les deux boules à l’extrémité des ailes avant, marquant le gabarit du véhicule, nous rappellent que les temps ont bien changé.

Ce Saurer 3 CT-3D est en cours de restauration, il sera repeint aux couleurs des Autocars Audier.

dimensions9,40 m x 2,40 m
poids à vide6,50 t
poids en charge10,20 t
moteurSaurer CT-3D à 6 cylindres de 130 ch
boite de vitesseSaurer à 5 rapports
capacité35 assises + 7 strapontins

retour vers les véhicules préservés