Saviem SC 10-U

Ville de Villard-Bonnot — châssis n° 653.192

Saviem SC 10-U Villard-Bonnot

Saviem SC 10-U de Villard-Bonnot après restauration

Ce véhicule a été acheté au cours de l’été 2004 par deux membres de Standard 216, Jean-Yves et Lionel Olivès, qui l’ont plus tard cédé à l’association. Il est particulier car il s’agit d’un autobus —le fameux SC 10-U— transformé en autocar.

Sorti des chaînes de l’usine d’Annonay en Ardèche en janvier 1977, il a d’abord transporté des centaines de milliers de Parisiens jusqu’en 1990. Car c’est à l’origine un autobus de la RATP, aux couleurs vert foncé et vert clair. Il fut mis en service le 16 février 1977 et portait le numéro de parc 7668, son « numéro de coquille » comme on dit à Paris.

À sa réforme en 1990, avec 14 autre SC 10, il est passé par le service VOO (Véhicules et Organes d’Occasion) de la RATP, où il a subi une transformation. À l’origine, avait une grande porte à l’avant, une tout aussi grande au milieu mais aucune à l’arrière.

intérieur du SC 10 Villard-Bonnot

intérieur du SC 10 Villard-Bonnot, avec les banquettes doubles offrant 47 places assises

Pour qu’il devienne un autocar, la largeur de la porte avant a été diminuée de moitié, la porte du milieu a été supprimée et une demi-porte a été ouverte à l’arrière. Les sièges d’une seule place ont été remplacés par des banquettes doubles et la plateforme centrale a été équipée de ces mêmes banquettes doubles. Le nombre de places assises est ainsi passé de 27 à 47, et il n’y a plus aucune place debout.

Le SC 10 a également à cette occasion revêtu la livrée qu’il porte encore, la calandre d’origine a été changée par une plus moderne et le logo Renault a remplacé celui de Saviem, qui n’existait plus (Renault VI est né de la fusion de Berliet et Saviem en 1980).

Tout beau tout neuf, il a été racheté en 1990 par la commune de Villard-Bonnot dans la vallée du Grésivaudan. Là-bas, il a principalement transporté des enfants des écoles et les personnes agées. Il a circulé jusqu’en 2000, avant d’être revendu à un ferrailleur d’Échirolles.

Mais Jean-Yves et Lionel lui ont épargné une fin tragique et il est à l’abri, parfaitement restauré à l’Histo Bus Dauphinois.

le SC 10 en service à Villard-Bonnot, en février 1994

le SC 10-U en service à Villard-Bonnot, en février 1994

dimensions11,04 m x 2,50 m
poids à vide8,15 t
poids en charge15,0 t
moteurMAN 846 à 6 cylindres de 144 ch
boite de vitessesemi-automatique HVD-Pont à Mousson à 4 rapports
capacité47 assises

retour vers les véhicules préservés